Suite aux nouvelles mesures prises par les différents gouvernements, services de renseignement, réseaux sociaux, services de publicité ciblée et autres, l’anonymat sur Internet deviens de plus en plus mince. Je vous propose aujourd’hui une liste d’outils/tutoriels/guides en tout genre afin de conserver son intimité.

processus TOR

Pour commencer il existe TOR. TOR (The Onion Ring) est à la fois un logiciel libre et un réseau ouvert. Il permet de faire transiter vos requêtes à travers plusieurs relais, et ce de manière aléatoire, de sorte que votre adresse IP n’apparaisse pas par exemple sur le site que vous êtes en train de consulter (moyennant quelques ajustements de configuration personnelle et certaines bonnes pratiques, voir ci dessous).

Ensuite, les Proxy. Un proxy est un relai, unique cette fois ci, qui fait transiter l’information entre vous et votre cible, et ayant le même effet que TOR à plus petite échelle. Un existe des proxy, comme Privoxy, qui en plus de faire transiter l’information, la traite de manière à filtrer les publicités et les pop-up entre autres choses. Enfin, des proxy web tels que Ixquick permettent de naviguer sur internet à travers une sorte de navigateur web intégré.

Par ailleurs, il existe un certain nombre de bonnes pratiques à mettre en oeuvre afin de limiter la somme d’informations que vous laissez transparaitre lors de votre passage sur Internet. Une liste de 10 astuces est disponible ici[EN] et un guide de navigation anonyme est en ligne ici[EN].

Pour finir, un Petit manuel de contre-espionnage informatique. A bientôt sur GNU-It. =)