Source Forge est une plateforme de gestion de projets open-source. Le nouvel utilisateur peut, en quelques minutes, y créer un compte qui lui permet de disposer d’un espace FTP, d’un sous domaine, d’un espace de mise en ligne d’information, de listing de bugs, de révision, de gestion de version, etc. Tout le petit nécessaire du développeur confirmé, très utile lors d’un développement important requérant une organisation importante et à long terme.

Le seul point noir que j’ai trouvé à cette plateforme, c’est le système d’upload des fichiers. J’ai voulu télécharger sur mon espace perso un fichier ISO via le module web, mais rien à faire. Pas de barre de chargement. Rien. Et au bout de 30-45 minutes (sur une connexion à 4Mb/s, pour un fichier d’environ 350Mo), j’ai fini par fermer la fenêtre. Même résultat sur plusieurs machines différentes.

Donc, je me tourne vers une méthode plus traditionnelle : Le FTP. Là encore, tout un parcours du combattant (je n’ai peut être pas eu de chance cela dit). Il fallait trouver l’hôte actuel et la façon d’entrer son login. Après de relativement longues recherches, je vous livre mon premier tutoriel.


Comment uploader des fichiers sur Source Forge via le protocole FTP :

Nous allons ici utiliser un client FTP du nom de Filezilla.
logo filezilla

  • Etape 1 : Ouvrir le gestionnaire de sites
  • etape 2 tuto sftp filezilla sourceforge
    Ouvrir le menu Fichier > Gestionnaire de sites en cliquant dessus, ou via le raccourci clavier Ctrl+S.

  • Etape 2 : Configurer le gestionnaire de sites
  • etape 3 tuto sftp filezilla sourceforge
    L’hôte ftp de Source Forge est actuellement : frs.sourceforge.net. Vous pouvez spécifier le port 22, mais cela n’est pas nécessaire en théorie. Le protocole SFTP (SSH File Transfert Protocol) sera utilisé puisqu’il s’agit d’une connexion FTP sécurisé grâce à SSH (Secure Shell). Le type d’authentification est « Normale ».
    Enfin, le plus important, pour s’identifier, le login est composé de deux parties : nomdutilisateur,nomdeprojet (dans mon cas « cubitouch,nanond »). Il faut donc vous rappeler quel nom vous avez spécifié lors de la création de votre projet, dans le cas contraire vous ne pourrez pas vous identifier (cela m’est arrivé lors de la création de mon premier projet), même en connaissant votre mot de passe. Ce dernier est le même que celui de votre compte utilisateur.

  • Etape 3 : Lancer la connexion
  • etape 4 tuto sftp filezilla sourceforge
    Pour finir, cliquer sur Connexion, et si tout se passe bien, le tour est joué.

  • Etape 4 : Gestion des fichiers
  • etape 5 tuto sftp filezilla sourceforge
    Je n’ai pas encore compris l’utilité et la façon d’utiliser les trois dossiers présents dans son dossier personnel : ‘cgi-bin’, ‘htdocs’ et ‘persistent’. Je sais cependant que pour afficher une page web personnalisée via son sous-domaine, il faut modifier le contenu du dossier ‘htdocs’. Je vous laisse découvrir le reste, et n’hésitez pas à me signaler toute information qui pourrait m’être utile, concernant cette gestion de dossiers, en me laissant un commentaire.

    Sources :

  • forum.topflood.com
  • scriptol.fr
  • sourceforge.net
  • A bientôt sur GNU-It. =)